SATORI À HOLLYWOOD

Écriture et intégrité, méditations et grosses productions

Journal

Éditions Carrefours azur, collection Passages, 298 pages, 2017

ISBN : 978-2-924725-09-2   PDF : 978-2-924725-10-8

Après avoir publié une douzaine de livres, un écrivain québécois se rend en Californie pour voir si l’industrie américaine du cinéma a envie d’entendre ses histoires. Il documente jour après jour ses démarches, de façon parfois erratique ou marginale, mais toujours sincère.

Comment un Québécois s’adapte-t-il à la Californie du Sud ? Un littéraire à Hollywood ? Et s’il n’a pas de contacts ? Surtout : comment rester humble dans un pareil univers ? L’argent corrompt-il inévitablement ou n’est-il qu’un simple outil ? Comment concilier ses valeurs personnelles avec cette industrie aliénante — parler d’amour sans être frivole, de spiritualité sans être prosélyte ? Vais-je devenir dingue ? Millionnaire ? Ermite ?

On croirait lire cinq livres en même temps. C’est d’abord une perspective unique sur l’industrie du cinéma. Un journal documentant le processus créatif, agrémenté de critiques de livres, de films, de séries. Un guide de L.A. original, pourquoi pas. Et presque un roman, où l’on passe des contemplations aux péripéties. On y parle aussi de sport, Vincent s’initiant à de singulières méthodes d’entraînement auprès d’experts mondiaux. Enfin, il découvre toutes sortes de philosophies du succès, certaines déficientes et trompeuses, d’autres solides et inspirantes.

Mais c’est surtout un livre d’écrivain — le plus personnel de l’auteur à ce jour. Car après toutes ses errances, il se retrouve lui-même et en lui-même, comprend en quoi « l’homme n’est qu’un nœud de relations », et commence à pressentir l’unité du monde, sa beauté. Il semble franchir une étape cruciale dans sa carrière, dans la perception qu’il a de son travail, et dans sa compréhension de ce qui fait une bonne histoire.