Manifeste pour un optimisme éclairé
Chapitre III

Vous consultez la version gratuite du Manifeste pour un optimisme éclairé. Il existe aussi une version payante (à petit prix) imprimée sur du beau papier, et qui comporte des éléments graphiques enrichissant l’expérience de lecture. Pour encourager l’auteur et planter des arbres (puisque pour chaque exemplaire vendu directement sur le site de la maison d’édition, un arbre est planté), visitez le site des éditions Carrefours azur.

NAVIGATION PAR CHAPITRES :
1
| 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

- III -

L’optimiste perspicace gagne à se rappeler la toute première phrase du Manuel d’Épictète : « Partage des choses : ce qui est à notre portée, ce qui est hors de notre portée. » Nombre de défaitistes prétendent suivre cette maxime, mais semblent en vérité souffrir d’une sorte de distorsion cognitive selon laquelle étonnamment peu de choses seraient à leur portée. Certes, le stoïcien nous invite à distinguer, d’une part, les événements, et d’autre part, notre réaction aux événements, mais il faut aussi comprendre que, relativement parlant, nous avons chacun une influence au-delà du domaine de notre propre esprit. Nous pouvons contribuer à réduire les injustices raciales ou l’empreinte carbone de l’espèce humaine, exactement de la même façon qu’un maçon et un menuisier peuvent concourir à la construction d’un édifice. Le cercle de notre influence est parfois limité, et cela peut être frustrant, mais tout architecte scrupuleux sait que chaque pièce, chaque poutre, chaque brique contribue à l’ensemble. Notre métaphore de chantier a certes une faille, c’est qu’actuellement les humains ne s’entendent pas sur un plan directeur ; mais cela ne réduit pas à néant la valeur des petits gestes.

Revenons à l’esprit. Nous avons tous déjà connu des jours où notre esprit est comme un lac paisible au matin, mais se déchaîne comme une tempête le soir (ou inversement) ; nous savons bien que notre intériorité n’est pas un gros bloc immuable. Mais allons plus loin. L’esprit a-t-il une couleur ? Une odeur ? Une forme ? Difficile de lui attribuer des caractéristiques tangibles. Les échanges entre neurosciences et traditions contemplatives sont féconds, mais pour nous qui ne savons pas grand-chose de l’esprit, ou de ce que nous appelons communément « esprit », nous pouvons à tout le moins lui reconnaître un trait : il suit des habitudes. Une bonne part de nos joies et de nos souffrances sont attribuables à nos habitudes de perception. Or – merveille ! – il a été démontré d’innombrables fois que les habitudes peuvent s’apprendre et se désapprendre.

La psychologie positive (à ne pas confondre avec la « pensée positive ») est un champ d’études fascinant selon lequel il ne suffit pas d’enrayer les émotions perturbatrices pour avoir une vie épanouie : il faut aussi développer des émotions positives. Martin Seligman et d’autres pionniers de cette branche de la psychologie ont beaucoup fait pour nous aider à comprendre l’optimisme éclairé. La bienveillance, l’empathie, l’altruisme, la concentration, la résilience, la gratitude s’apprennent. L’optimisme se cultive. Et ce qui s’apprend se transmet.

Des chercheurs se sont également penchés sur la neuroplasticité, c’est-à-dire l’aptitude des neurones à réagencer leurs connexions pour s’adapter à des modifications dans leur environnement. Même s’il faut se méfier de la tendance à matérialiser la spiritualité – tendance qui cache souvent un nihilisme insidieux –, les travaux de ces scientifiques sont propres à convaincre les sceptiques. Toutefois, les contemplatifs, les philosophes, les artistes, et toute personne dotée d’un bon cœur et d’une saine curiosité, peuvent parvenir grosso modo aux mêmes conclusions essentielles sans lourdes analyses quantitatives. On peut entraîner l’esprit.

 

POURSUIVRE LA LECTURE (CHAPITRE 4)

NAVIGATION PAR CHAPITRES :

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12

 

Des cadeaux porteurs de sens et d’espoir

Vous consultez la version gratuite du Manifeste pour un optimisme éclairé de Vincent Thibault. La version imprimée, conçue avec soin par les éditions Carrefours azur, a aussi ses avantages : elle comprend des éléments graphiques supplémentaires qui permettent d’autres niveaux de lecture. En offrant des cadeaux riches de sens à votre famille, vos amis, vos collègues et employés, vous aidez l’auteur à continuer son travail, encouragez une petite entreprise au modèle novateur, et plantez des arbres (pour chaque exemplaire vendu directement sur le site de Carrefours azur, un arbre est planté, grâce à un partenariat avec One Tree Planted). Pour en savoir plus, cliquez ici.